La Confédération Musicale de France,  

est la plus importante association musicale en France. Elle regroupe plus de mille écoles de musique, théâtre et danse, et plusieurs milliers d’ensembles musicaux de toutes sortes (orchestres d’harmonie, chœurs, orchestres symphoniques, big-bands, brass-bands, batterie-fanfares, orchestres de fanfares, orchestres à plectres, orchestres d’accordéons, ensembles de musique de chambre, classes d’orchestre et ensembles musicaux divers).

Créée en 1855, dans la lignée du mouvement Orphéonique, ses premiers statuts sont approuvés par le Ministère de l’Intérieur en 1896.

Elle est reconnue d’utilité publique et agréée d’éducation populaire en 1957.

Elle a pour objectif de permettre à toute personne, quels que soient son âge, son sexe, et sa situation socioprofessionnelle et géographique, d’accéder à la pratique collective de la musique.

Pour cela, elle met en réseau les écoles de musique et les ensembles musicaux, les représente auprès des institutions territoriales et nationales, et les aide, pédagogiquement et administrativement, à se former, se structurer, se développer et créer des partenariats.

Quelques chiffres sur la CMF entre 2011 et 2012

*24 fédérations régionales (avec La Réunion et la Guadeloupe)

*89 unions départementales

*1264 écoles de musique, théâtre et danse

*4134 ensembles musicaux

*296.590 personnes environ (élèves, professeurs, musiciens, administrateurs, etc.)

Particularité de la CMF

C’est la plus importante association musicale et culturelle en France.

Elle regroupe des milliers d’écoles de musique et d’ensembles musicaux de tous styles. Son maillage national, avec ses fédérations départementales et régionales, lui permet d’être proche de tous les citoyens français que ce soit en milieu urbain ou rural. Précisez les principales actions de la CMF en termes de formation

Elle propose pour les écoles de musique, et notamment celles non agréées par l’état : des programmes et cursus pédagogiques par cycle, en phase avec le schéma d'orientation pédagogique de la Direction de la Musique, validés par des diplômes comprenant différentes unités de valeur : instrument, formation musicale, autonomie, musique d'ensemble.

chaque année, les morceaux à travailler pour les examens d’intercycle et de fin de cycle pour tous les instruments (classiques, musiques actuelles et d’ordonnance). des fiches pédagogiques par instrument et pour la formation musicale qui indiquent le cursus et les connaissances à acquérir pour chaque cycle.

Chaque année, les épreuves d'examen de fin de cycle en formation musicale. En fonction des cycles, les épreuves sont organisées par les fédérations dans les écoles (FC1), dans des centres d’examens départementaux (FC2) et dans des centres d’examens régionaux (FC3).

La CMF propose aussi, de manière détachée du cursus des cycles et organisé au niveau national, le concours d’Excellence. Il permet à toute personne titulaire d’un diplôme de fin de cycle 3 (amateur ou spécialisé), mention bien minimum, de faire un bilan sur ses acquis en se confrontant à d’autres musiciens et à un jury composé de spécialistes de haut niveau.

Organisme de formation, elle propose des stages de direction de chœurs et d’ensembles instrumentaux, un Diplôme d’Aptitude à la Direction des Sociétés Musicales et des stages d’orchestre (harmonie, plectres et accordéons). Elle aide aussi les administrateurs à se former pour gérer leurs associations.